. . : Agence de location de voitures : . .

langue FrançaisEnglish

La médina de Fès :


Fès ou Fez est la troisième plus grande ville du Maroc, après Casablanca et Rabat . C’est l’une des quatre villes impériales (avec Marrakech, Meknès et Rabat).

La médina (vieille ville), classée au patrimoine mondial de l’UNESCO est un exemple modèle d’une ville orientale. Elle est inchangée depuis le XIIe siècle.

Le bleu profond de ses céramiques est un des symboles caractéristiques de Fès. Elle possède la plus grande médina du monde. Son rayonnement international passé en fait l’une des capitales de la civilisation arabo-musulmane aux côtés de Damas, Bagdad, Cordoue, Grenade…, Tlemcen.

Selon une légende, le nom de la ville viendrait de la découverte d'une pioche (arabe : فأس [fa's], pioche) à l'emplacement des premières fondations.

L'histoire de Fès :

Le premier noyau de la ville connue sous le nom de Fès al Bali, fut fondé par Idris 1er, en 172H/ 789 J-C sur la rive droite de l'oued Fès à l'emplacement du quartier dit des Andalous. Cette appellation provient du premier peuplement de la ville qui, en plus des autochtones, reçoit des familles de réfugiés andalous après la célèbre émeute du faubourg de Cordoue survenue en 8 1 7-1 8.

En 857

EEn 857, une femme dénommée Fatima al Fihriya fit construire dans le quartier de la rive gauche la mosquée Karaouyine devenue le plus grand sanctuaire de la ville. Elle sera agrandie par l'almoravide Youssef ben Tachefin (1060-1106) qui prend la ville en 1069, de même qu'il unifie la cité à l'origine divisée en deux quartiers, détruit les murailles qui la séparaient en deux et suscite un renouveau de la vie économique en construisant foundouqs (hôtelleries), bains et moulins.

En 908-9

En 908-9, le fils d’Idris I fonde une nouvelle ville sur la rive gauche de l'oued Fès, exactement en face du quartier des andalous, à l'emplacement du quartier des Kairouanais. Cette appellation provient, pour sa part, de la venue de familles originaires de cette ville située en lfriqya (Tunisie actuelle). La ville fut entourée d'une enceinte percée de six portes et dotée d'une mosquée. Dans la ville d'en face, Idriss Il fit également construire une enceinte, une mosquée, un palais et un marché.

En 1143

En 1143, au terme d'un siège de neuf mois, Fès est occupée par les Almohades (1130-1269). Derrière ses murailles, la ville s'organise: comme Marrakech, elle possède ses lieux de culte, de commerce, son système d'approvisionnement en eau, ses corporations, son aristocratie, etc.

Au milieu du Xlllème siècle

Avec les Mérinides qui la conquièrent au milieu du Xlllème siècle, Fès devient capitale du Maroc et connait son âge d'or. Leur premier grand souverain, Abou Youssef Yacoub (1258-1286) fonde Fès Jdid (la Neuve) en 1276, immédiatement à l'ouest de la ville, la fortifie d'une enceinte puissante, la dote d'une grande mosquée, de quartiers résidentiels, de palais (disparus), de jardins. Au XlVème siècle, un quartier juif, le premier Mellah du Maroc, vint s'adjoindre à la nouvelle fondation. Mais les Mérinides s'annoncent surtout comme bâtisseurs de medersas, ces collèges caractéristiques différents de taille et de décor, rivalisant de beauté et de symétrie, organisés autour d'un patio à portique plus ou moins vaste dont le centre est occupé par une vasque ou un bassin.